Petignat & Scholz

portrait post mortem
la tache
viaggio in francia

Du 24 au 16 juin 2024

Vernissage le vendredi 24 mai 2024 dès 18h00

Saint-Loup-de-Varennes, le 29 janvier 1832.

Monsieur et cher Associé,

… Aux substances qui, d’après votre lettre, agissent sur l’argent comme l’iode, vous pouvez, Monsieur, ajouter le thlapsi en décoction, les émanations du phosphore et surtout les sulfures; car c’est principalement á leur présence dans ces corps qu’est due la similitude des résultats obtenus. J’ai aussi remarqué que la calorique produisait le même effet par l’oxidation du métal d’où provenait, dans tous les cas, cette grande sensibilité a la lumière; mais ceci, malheureusement, n’avance en rien la solution de la question qui vous occupe. Quant à moi, je ne me sers plus de l’iode dans mes expériences, que comme terme de comparaison de la promptitude relative de leurs résultats. Il est vrai que depuis deux mois le temps a été si défavorable, que je n’ai pu faire grand ’chose. Au sujet de l’iode, je vous prierai, Monsieur, de me dire d’abord: Comment vous l’employez: si c’est sous forme concrète ou en état de solution dans un liquide; parce que dans ces deux cas, l’évaporation pourrait bien ne pas agir de la même manière sous le rapport de la promptitude, etc., etc.

Signé: J.-N. Niépce

Pour copie conforme,
Arago.
Daguerre