Adrien Cater, Corine Cretton, Virginie Otth, Nicolas Savary, Cécile Monnier, Matthias Bruggmann, Jean-Rodolphe Petter & Miguel Menezes

adresse & accès

association

Afin de reçevoir les informations sur nos évènements par e-mail, inscrivez-vous à notre mailing liste:







s/d sur facebook

s/d sur instagram

Programme 2022

janvier
Mariana Isler / ivanlavague / Emmanuel Mascolo

mars
Stéphane Winter

mai
Gabriela Pereira

septembre
Lea Kunz

octobre
Alix Debraine

décembre
Sabrina Biro + Odino

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo: En Y

Mariana Isler /
ivanlavague /
Emmanuel Mascolo

En Y

Vernissage le vendredi 21 janvier 2022 dès 18h00

Exposition du 22 janvier au 13 février 2022

Ouverture: samedi & dimanche
de 16h à 19h, ou sur rendez-vous


standard/deluxe propose une exposition autour des liens entre cultures hip hop et queer par le prisme du populaire. Même si tout semble les opposer, ces deux mondes s’alimentent autant qu’ils se rejettent. De cultures alternatives et discréditées, ces phénomènes sont aujourd’hui connus du grand public et jouissent d’une réception médiatique inévitable.

Afin d’illustrer ces tensions présentes au sein de mes recherches personnelles et de jouer avec ces codes, j’ai commencé par nommer cette exposition « En Y ». Puis, j’ai contacté des artistes qui, selon moi, avaient un intérêt pour cette thématique au sens large, ainsi qu’une résonance de cette dernière au sein de leur processus de travail en termes autant sémantiques qu’esthétiques. Iels se sont ensuite appropriéxes ce titre et ont produit des oeuvres expressément pour cet événement.

Mariana Isler (*1995) est actuellement en bachelor à l’Ecal en Arts Visuels. Il s’agit de sa seconde formation suite à son diplôme de graphiste de l’Eracom. Les sujets qu’elle affectionne sont prélevés de son enfance et de son entourage. Plasticienne avant tout, Mariana Isler aime multiplier les références. Son travail lie autant la peinture au graphisme qu’au monde et pratiques du graffiti.

ivanlavague (*1986) est designer graphique actif depuis 2015. Diplômé de la Head à Genève, ce dernier puise ses sujets au sein de ce qui a trait à l’urbain. Ses travaux rendent compte d’un intérêt marqué pour formuler l’ambivalence des codes de notre société : des sujets violents à la présentation élégante. Par ces collisions, ivanlavague s’intéresse à son monde, ses enjeux sociaux et son image véhiculée.

Emmanuel Mascolo (*1995) s’est formé à la céramique au CEPV de Vevey. Sa pratique se développe au fil des années pour intégrer le textile, ainsi que la performance. Ses expérimentations plastiques témoignent d’une réflexions poussée sur les matériaux, leur résistance et leurs possibilités esthétiques. La sculpture est au centre de ses recherches, qu’elle soit formulée par le corps ou par des techniques d’artisanat.

Par le regard des artistes, En Y propose de prolonger les réflexions sur l’évolution de notre culture populaire, ses composantes au sein de notre imaginaire collectif, ainsi que sur la densification de ses codes esthétiques au sein du monde de l’art.

Jean-Rodolphe Petter
pour standard/deluxe

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

Mariana Isler /ivanlavague /Emmanuel Mascolo:

avec le soutien de:

Loterie Romande

Canton de Vaud

Arts Visuels Vaud

Ville de Lausanne

Ernst Göhner Stiftung

Pro Helvetia