standard/deluxe

Francisco Meirino, Vlado Alonso, Adrien Cater, Nicolas Savary, Virginie Otth, Matthias Bruggmann, Élise Gagnebin-de Bons, Tilo Steireif & Federica Martini

adresse & accès

association

Afin de reçevoir les informations sur nos évènements par e-mail, inscrivez-vous à notre mailing liste:



standard/deluxe sur facebook

Livia Johann & Mohéna Kühni: µῆτις – the skill in my hand

Livia Johann & Mohéna Kühni

µῆτις – the skill in my hand

vernissage le vendredi 28 août à 18h

29.08 - 26.09.2015
ouvert le vendredi et le samedi de 15h à 19h
et sur rendez-vous: metistheskillinmyhand@gmail.com

exposition proposée par Isaline Vuille

métis - the skill in my hand

Réunies pour une exposition en duo à standard/deluxe, Livia Johann (*1986, Paris, vit et travaille à Genève) et Mohéna Kühni (*1984, Lausanne, vit et travaille à Berne) procèdent toutes deux par décontextualisation des formes, qu’elles rejouent dans des sculptures et des installations. Empruntés tels quels ou recopiés, les éléments collectés dans la rue, dans des ateliers d’artisans ou sur les marchés deviennent autre chose, en même temps qu’ils disent encore ce qu’ils sont. Echos modifiés du réel, leurs pièces revêtent souvent le caractère de processus ouverts aux échanges, et partant, à l’imprévu et à l’aléatoire. À l’opposé d’une tendance à la technologisation, les deux artistes affirment une forme d’intelligence fondamentale du corps, qui compose le socle de l’expérience du sujet et permet ainsi une prise de position au sein de la société.

C’est ce qu’évoque Métis, première épouse de Zeus avalée par ce dernier alors qu’elle était enceinte d’Athéna la stratège qui naîtra du crâne de son père; aujourd’hui utilisée comme concept dans le champ des sciences humaines, la métis désigne l’intelligence rusée. Faisant étrangement écho à la condition de l’artiste (aussi variée qu’elle puisse être), la métis utilise la projection pour parvenir à ses fins – se mettre à la place de l’autre pour voir ce qu’il/elle ne voit pas – et est souvent liée à une situation d’urgence – sauver sa peau.

Livia Johann et Mohéna Kühni s’intéressent toutes deux à la question du travail, qu’il s’agisse pour l’une de l’appropriation des techniques et de la dépense corporelle, ou pour l’autre des techniques et des métiers. Dans leurs recherches le lien au travail est surtout le moyen d’interroger la place de l’artiste dans son environnement; quelles stratégies il/elle met en place pour vivre; pour réagir à ce qui l’entoure; pour développer une pratique.

Avec le soutien de la ville et du canton de Berne

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

Livia Johann & Mohéna Kühni:

avec le soutien de:

Ernst Göhner Stiftung

 

Ville de Lausanne

 

Avec le soutien de la Loterie Romande

 

Pro Helvetia

 

Migros Culture Percentage

 

Canton de Vaud