standard/deluxe

Tilo Steireif, Virginie Otth, Élise Gagnebin-de Bons, Francisco Meirino, Matthias Bruggmann, Adrien Cater, Federica Martini, Nicolas Savary & Vlado Alonso

adresse & accès

association

Afin de reçevoir les informations sur nos évènements par e-mail, inscrivez-vous à notre mailing liste:



standard/deluxe sur facebook

Sabrina Biro / Jérôme Noetinger: skin life (still life) / performance sonore

Sabrina Biro /
Jérôme Noetinger

skin life (still life) /
performance sonore

samedi 14 janvier
vernissage dès 18h /
performance à 20h

Sabrina Biro

skin life (still life)

Dans une volonté d’établir une recherche sur le monde du tatouage, en lien avec la notion de vanité contemporaine, j’ai réalisé une série de natures mortes d’objets inspirées des planches flash (planches comportant divers dessins servant de point de départ à certains tatoueurs pour réaliser leur travail). J’ai ainsi reproduit des motifs en trois dimensions, en réfléchissant au sens des objets sélectionnés, afin de mettre l’accent sur l’aspect symbolique présent dans cet univers. Ces images présentent un jeu de couches entre le passage de la bidimensionnalité à la tridimensionnalité, ou, plus simplement: du dessin à l’objet jusqu’à la photographie.

Jérôme Noetinger

performance sonore

Je veux me laisser guider par l'espace.
Travailler sur un moment qui soit entre le concert et l'installation.
Une forme ouverte sans début ni fin.
Le son n'est qu'une vibration.
Essayer à partir de ce postulat de départ de construire un environnement, une architecture sonore avec différentes stratégies

http://metamkine.free.fr/

Sur une période d’environ deux ans, j’ai régulièrement tenté d’aborder cet univers par le biais de la photographie, que ce soit en immortalisant des gens de mon entourage qui sont tatoués ou en procédant à des autoportraits sur lesquels on pouvait discerner mes propres tatouages. Par la suite, j’ai opté pour une autre démarche, soit: rassembler mes diverses références et connaissances sur le sujet, qu’elles soient iconographiques, historiques ou sociologiques, dans le but d’entamer une réflexion en lien avec la notion de vanité contemporaine et ai réalisé une série de natures mortes inspirées des planches flash de tatouage (planches comportant divers dessins dont certains tatoueurs s’inspirent pour réaliser leurs motifs). J’avais alors en tête la série Still Life (Plasmorphica) des artistes Aziz et Cucher, composées d’objets usuels ou technologiques recouverts d’une espèce de peau synthétique, qui œuvrent comme des vanités. J’ai ainsi collectionné des objets qui appartiennent à l’iconographie du tatouage afin d’en réaliser des prises de vues en studio. J’ai accordé une importance particulière à leur sens en les choisissant, à leur symbolique.

Ces images présentent des jeux de couches, que ce soit dans le jeu entre la bidimensionnalité et la tridimensionnalité ou dans le fait qu’elles se manifestent comme des vanités de vanités, du périssable. Par le passage du dessin à l'objet réel photographié, elles se posent comme une invitation à la réflexion sur ce que l'on s'inscrit sur la peau. Par un dispositif d'accrochage relativement ornemental, je magnifie le tatouage qui est un procédé que l'on qualifierait plus volontiers de «trash».

— Sabrina Biro

Sabrina Biro / Jérôme Noetinger:

Sabrina Biro / Jérôme Noetinger:

Sabrina Biro / Jérôme Noetinger:

samedi 14 janvier vernissage dès 18h / performance à 20h:

avec le soutien de:

Ernst Göhner Stiftung

 

Ville de Lausanne

 

Avec le soutien de la Loterie Romande

 

Pro Helvetia

 

Migros Culture Percentage

 

Canton de Vaud