standard/deluxe

Rafaël Santianez, Corine Cretton, Nicolas Savary, Virginie Otth, Matthias Bruggmann, Julie Lang, Cécile Monnier, Jean-Rodolphe Petter, Isabelle Schiper & Adrien Cater

adresse & accès

association

Afin de reçevoir les informations sur nos évènements par e-mail, inscrivez-vous à notre mailing liste:



standard/deluxe sur facebook

Programme 2020

Janvier:
Fête d’ouverture

Février:
Bruno Aeberli

Mars:
Nicolas Fournier

Avril:
Adrian Fernandez Garcia

Mai:
Anaïs Defago & Martin Jakob

Juin:
Tom Bluhm

Septembre:
Sabine Zaanele

Octobre:
Omar Mismar & Melissa Ghazale

Novembre:
Gabriela Loeffel

Vlado Alonso: Belgrade 07

Vlado Alonso

Belgrade 07

29 juin 2007, à 18h

Ces photographies font partie d’une recherche commencée à Belgrade en novembre 2006. Son sujet prend corps dans l’accélération des différents processus socio-économiques vécus au quotidien par les habitants de cette ville. Accélération car ces actuelles évolutions demanderaient en temps normal plusieurs décennies de transformations lentes et graduelles. Elles s’opèrent ici en quelques années suite aux bouleversements post-guerriers. En découlent des évolutions sociales qui s’imposent d’elles-mêmes et sans mesure, au travers de disparités toujours plus distendues.

Dans ces images, il s’agit de placer un temps et un espace particuliers. C’est à l’intérieur de ce théâtre précis que les scènes représentées prennent leur valeur. Combiner dans le cadre des figures qui interagiront pour insinuer un doute chez celui qui regarde, un suspens perceptif. Travestir les codes et reconsidérer la question de la valeur documentaire sur son échelle de construction. Et investir dans la non-existence d’une plus-value du réel.

Il n’est pas question ici de rendre compte en jouant la transparence. Le spectateur est amené à se servir de l’image comme d’une petite intrigue de la représentation, à y lire ses propres hypothèses, et à les confronter à ce qu’il peut percevoir de cette prétention d’interroger le réel formulée par un autre. Des petites fables énoncées pour ses yeux, qui ne prennent pas corps n’importe où. On est bien à Belgrade, et on peut chercher à comprendre ce qui s’y passe autrement qu’en dressant un rapport de médecin légiste.

— Vlado Alonso

Vlado Alonso:

Vlado Alonso:

Vlado Alonso:

Vlado Alonso:

Vlado Alonso:

Vlado Alonso:

Vlado Alonso:

Vlado Alonso:

avec le soutien de:

Ernst Göhner Stiftung

 

Ville de Lausanne

 

Avec le soutien de la Loterie Romande

 

Pro Helvetia

 

Migros Culture Percentage

 

Canton de Vaud